La Paz

Agglomération surréaliste  et étagée entre 3200m et 4000m d’altitude, La Paz est la plus haute capitale du monde est une porte d’entrée vers le monde de l’altitude et les lumières vives de l’Altiplano. Le voyageur arrivant par la voie des airs à l’aéroport d’El Alto ressentira assez rapidement les effets du socoche et quelques jours lui seront nécessaires avant de s’aventurer au delà des portes de la grande cité.

La belle cité du début du XXe siècle, très hispanique, a fait place à l’un des chaos urbains les plus bariolés, bruyants et mouvementés qui soient et est rythmée par une circulation infernale. Les vieilles bâtisses coloniales aux façades défraîchies se noient désormais au pied de buildings disgracieux. Baignant dans une atmosphère unique, La Paz reste néanmoins un point de ralliement des voyageurs au long cours, notamment parce qu’elle est le point de départ de nombreuses randonnées dans les alentours.

Du plateau d’El Alto facilement accessible grâce au téléphérique urbain rayant la cité, les yeux se perdent sur l’immensité environnante et viennent s’accrocher à l’Illimani et l’envie irrépressible de prendre la trangente vers ses hautes lumières.