Les Monges sauvages

Randonner dans les Monges c’est découvrir des espaces ouverts sur l’horizon, c’est parcourir ses crêtes aux formes douces suspendues au ciel… Ce bout du monde aux étendues solitaires, cette perle du Sisteronnais, n’attire pas foule et c’est ce qui fait son charme aussi. Au départ du lac des Monges, on s’élève doucement au travers de magnifiques forets de mélèzes, puis de crêtes dénudées par le vent ouvrant la vue sur le ciel bleu azur du sisteronnais